Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/03/2017

Jeux de mains, jeux de vilains

Jusqu’où iront-ils

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

"La maturité d’accepter une autre vérité nous fait grandir"

Patrick MANCA

 

Les Mages le 5 mars 2017

 

Objet : enregistrement de déclaration : violence sans ITT sur personne chargé d’une mission de service publique.

Pli-Recommandé-Accusé-De-Réception

Récépissé-Gendarmerie.jpg

A

Commandant Brigade de Gendarmerie de Saint Ambroix

241 Route d'Alès,

30500 Saint-Ambroix

 

Monsieur le Commandant de brigade,

 

J’ai l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance l’examen de la requête suivante.

En effet, je me vois encore dans l’obligation de porter à votre connaissance au travers de cette main courante les faits suivants :

Samedi 4 mars 2017 après midi vers 14H 15 effectuant une distribution de lettre d’information auprès des habitants en tant qu’élu conseillé municipal minoritaire au quartier lieu dit Meilhen 30960 les mages. Lors de cette distribution comme à mon accoutumé rencontrant des personnes de ma connaissance, je fais un petit salut de la main en l’occurrence à M. Vincent LOGLIGEOIS, demeurant au 6 lotissement plaine Meilhen 30960 les mages, qui été au volant d’une voiture Peugeot de couleur blanche 206 ou 208, je n’ais pas et n’avais aucunement une attention particulière de connaître exactement qu’elle type de sigle ou d’avoir à relever sa plaque d’immatriculation accompagné d’un enfant portant un chapeau de pirate de couleur noir a bande jaune. M. Lobligeois après avoir reculé baisant sa vitre et me stipule je site :

« Ne vouloir me dire bonjour suite à ce que je lui est fait ? » je suppose qu’il faisait allusion à mes écrits relatant des faits réelle émit par ma personne au travers de mon blog que j’entretien en tant q’élu. N’ayant pas porté plus d’attention à sa mauvaise humeur, j’ai donc continué ma distribution et d’ailleurs suite a l’intervention d’un gendarme de votre brigade, j’ai obtempéré et supprimer les lignes qui été incriminé prouvant ma toute  bonne foi de ne vouloir envenimer la situation.

Arrivant vers la fin de ma distribution vers la sortie de meilhen aux environs de la maison de Mme CANNATA ( allant rejoindre mon véhicule garé vers le chemin du Coussac ), continuant à mettre dans les boites aux lettres mon information, voila que j’entends des crissements de pneus et du fait me retourne, comme un sauvage M. Lobligeois me cour après et proférant des propos INJURIEUS en mon encontre et plus grave portant atteinte physiquement à ma personne en me bousculant m’attrapant par le bras, ne poussant vers des portails, dans le ruisseau à proximité de la chaussée, me voulant pas rentrée dans sont jeu , j’ai donc prit sur moi toutes ses injures, ses coups sans riposter, cela à durée pendant environ 30 mètres et voyant que je ne riposterai pas a fini par lâcher prise , et partir toujours en m’injuriant, de telle comportement son INDIGNE de la part d’un président du sou des écoles ( dont j’ai été président 5 ans…) d’un citoyen et aussi représentant de parent au conseil d’école ???

Vous comprendrez que je ne peux tolérer un tel comportement inapproprié envers ma personne et que je n'ai pas d’autres recours, dans un premier temps, que de vous en faire part.

Ne voulant pas porter plainte, car n’étant pas procédurier, et bien conscient que vous avez suffisamment d'affaires autrement plus importantes à résoudre, je me contente de vous le signaler, afin que vous calmiez les ardeurs de ces personnes.

Il va de soit que je me réserve le droit de porter plainte au cas où directement auprès du procureur de la république d’Alès

Comptant sur votre compréhension.

Veuillez, agréer Monsieur le Commandant de Brigade, mes salutations distinguées.

Patrick MANCA

 

PS : ci-joint une photo avec deux marques distingues de coup n’ayant octroyé des bleus

 

 

 

 

09/03/2017

Conseil municipal jeudi 23 février 2017

P-V-conseil-municipal 001.JPG

                                      002.jpg

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

Préambule : Comme déjà annoncé lors de mes précédents comptes rendus, je ne donnerai ma position que sur les sujets intéressants tous les Mageois(e) ou prouverai les mensonges de la majorité se fourvoyant de plus en plus. En effet certaines questions à l’ordre du jour, relèvent du bon sens et d’affaires courantes. Vous pouvez aussi constater que je vote avec la majorité quand cela reste dans la logique et ne suis pas contre tout, en faisant de l'obstruction, comme ils le disent en permanence, mais bel et bien présent je joue mon rôle d’élu constructif, défendant réellement les Mageois(e) et l’équité...et ce dernier conseil est bien là pour en attester.

« Je ne lâcherai rien »

Conseil municipal terne malheureusement, 30 minutes montre en main comme à l’accoutumée, la messe étant dite d’avance. Vive la démocratie au pays « des bisounours et un village où le bonheur est dans le p.. Passé ». Lecture du dernier C-M et des paroles avalées par une majorité muette, amorphe, avalisant tout. (Venez-vous en rendre compte par vous même, lors du prochain conseil municipal)

Nous pouvons constater la fâcheuse habitude de manipuler les écrits à leur convenance quand ils sont en faute ou déstabilisés. Je peux supporter, dans une certaine limite, les propos qu'ils tiennent à mon égard, mais TROP C’EST TROP.

En effet je vais vous en faire la démonstration FLAGRANTE.

Après les magouilles de maison en partage, voilà un nouvel épisode: le PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE, qui dérange totalement et déstabilise la majorité.

Il est vrai que la vérité fâche.

C'est d’ailleurs le seul procès-verbal que j’ai signé. Mais cela allait dans le sens de la législation, il fallait conformément à la loi, un PCS, et nous avions 6 ans de retard, alors pas de quoi s’offusquer.

Oui je réitère mes dires "le PCS de la commune de Les Mages est bien INEXISTANT" et le semblant que je viens de me procurer, après un dur labeur, le prouve bien et sans équivoque ! Ce que vos élus appellent "PCS" n'est en réalité, qu’un simulacre. Il fallait un PCS, alors on a fait ça. Cela me fait penser à ces mauvais élèves qui rendent à leur enseignant un devoir immonde parce qu'il fallait rendre quelque chose pour ne pas se faire houspiller, ou peut être tout simplement parce qu'ils sont incapables de faire mieux. De toute façon ce PCS témoigne d'un manque total de respect envers la population, et qui plus est, le ridicule rejaillit sur nous tous, habitants de la commune.

De plus, à ma connaissance, ce PCS bidon n'a même jamais été distribué auprès de la population de la commune. Mageois, Mageoises souvenez vous !

Ce semblant de PCS, le voilà

Semblant-de-PCS.JPG

Semblant-de-PCS-V.JPG

Hilarant n'est-ce pas ?

Une simple remarque pour prouver leur amateurisme: comment fait-on pour joindre les secours ou aller sur internet  si le courant est coupé ? On improvise et on perd du temps. D’où l’importance d’un véritable PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE avec tous les ingrédients s'y référant, un plan travaillé, murement réfléchi, il en va tout de même de la sécurité de la population. Ce n'est pas une commande bâclée que l'on rédige à la va-vite.

S’ils ne sont pas contents, qu’ils déposent plainte pour « diffusion de fausses informations » ils n’en seront pas à leur 1er coup d’essai resté INFRUCTUEUX à ce jour. Ce qui m’emmène à la transition de la mascarade n°2

Affaire M. Orlandini et oui encore lui.

Voici la réalité IRREFUTABLE M. Orlandini, documents officiels à l'appui de mes dires.

Procureur.JPG

Procureur-bis.jpg

VOIR-PV conseil municipal en date du 23 février 2017

Je cite :

«  Monsieur Orlandini explique que la plainte a été abandonnée »

Monsieur Orlandini, fier comme un coq, dont les déclarations sont évidemment supérieures aux écrits de Monsieur le procureur de la république.

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Qu'il nous explique, lui un ancien gendarme, comment attaquer au civil quand il n’y a pas de faute commise. C'est dans les sketches comiques que l'on rencontre habituellement ce type de situation, et encore, dans les sketches de piètre qualité.

A bientôt pour de nouvelles informations, toutes aussi croustillantes les unes que les autres

Les chiens aboient la caravane passe

 

Patrick MANCA

Conseiller municipal constructif

 

TEMOIGNAGE

CONSEIL MUNICIPAL

 

Les Mages, Jeudi 23 février 2017, 18h30

 

A VOMIR

Quelle honte pour notre village

 

Durant tout le conseil, Mr Patrick MANCA, élu minoritaire, a du subir comme à chaque fois, les sarcasmes et les ricanements de l’ensemble de l’équipe du maire Paris.

Après avoir clôturé le conseil, à 19h, le maire Paris s’est permis d’insulter gravement et de vociférer son incommensurable et immense mépris (je cite) à l’encontre le l’élu minoritaire, Mr Patrick MANCA, dont les vérités dérangent évidemment.

Le maire était soutenu par tous les élus à sa botte, élus qui ne seront pas oubliés.

Une telle haine !!! Le Maire Paris frisait l’apoplexie, certains avaient les visages déformés par des rictus haineux dignes des gargouilles des cathédrales.

Ces gens, montrent leur vrai visage, je ne m’étendrai pas plus sur l’hypocrisie et l’arrogance de ces gens, poursuivis par les affaires et la justice, tout en faisant remarquer qu’ils n’en valent pas la peine, en aucun cas …

Le maire Paris, et ses complices font le maximum pour préserver leur image de sainteté, rien ne filtre, impossible de savoir quoique ce soit !

C’est gens nous préparent un avenir sombre et dangereux, personne n’oubliera leurs malversations.

Semer la haine ne leur profitera pas.

 

 

Bernard PIALAT, citoyen responsable

 

 

declin-francais.gif

 

 

02/03/2017

Demande d’intervention de la part d’une citoyenne mageoise Mme Moreno Mekarbech Badra

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

 

AVEC LES MAGEOIS POUR LES MAGEOIS

Patrick MANCA : conseiller municipal d’opposition

MAS SALLES, CHEMIN DU PIGEONNIER. 30960 LES MAGES

Tél : 04.66.61.63.22

Blog : http://pourlesmageoisaveclesmageois.blogs.midilibre.com/

Courriel : p.manca30@gmail.com

Les Mages le 14 février 2017

 

Objet : Demande d’intervention de la part d’une citoyenne mageoise Mme Moreno Mekarbech Badra

316, route de Meilhen 30960 Les Mages

Courrier-dépôt-mairie.pdf

Doléances-Badra-conseil-municipal.pdf

A

Monsieur le Maire des Mages,

Mairie des Mages

Avenue du moulin

30960 LES MAGES

 

Monsieur le Maire,

Je viens par ce courrier, vous faire part du mécontentement et de l'incompréhension de Madame Moreno-Mekarbech Badra, concernant l'insécurité croissante au lieu dit Meilhen.

Suite à plusieurs interventions de sa part, auprès de vos services et de vous même, restées à ce jour sans effet, je vous rappelle ses doléances. (Ci-jointe en copie)

Face à l'inertie de ses interlocuteurs, elle ma confié la tâche d'intervenir officiellement, en tant qu’élu, et de porter à votre connaissance ses griefs et de vous rappeler vos obligations !

Qu’attendez-vous donc ? Un incident majeur peut-être ? "Ah si j'avais su !!!", mais là il sera trop tard.

Votre argument, "ils sont hors agglomération", n’est plus crédible.

En citant le général De Gaulle, je dirai : "les Mageois ne sont pas des veaux", et ces questions que je pose, ils sont de plus en plus nombreux à se les poser, et eux aussi attendent impatiemment les réponses, malheureusement ce n’est pas le 1er dossier que je traite et porte à votre connaissance.

 Honorez Mr le maire votre slogan de campagne, je vous cite :

« Un village où il fait bon vivre » Peut-être auriez-vous dû dire : "où il FAISAIT bon vivre"

Ou bien : « ma gestion en bon père de famille », slogan dépassé, archaïque, vidé de sa substance, et même provocateur à la vue de votre laxisme

En témoignent :

Mme Moreno Mekarbech Badra se trouve totalement désarmée face au mur d'indifférence qu'elle rencontre. Personne ne daigne même lui répondre, et ceci depuis plusieurs années. Quel manque de civisme de la part d’un 1er magistrat et que dire de sa conseillère municipale habitant le lieu: Mme Mourgues, totalement INEXISTANTE, grandement préoccupée par un sujet d'une gravité majeure : des sangliers saccagent son jardin, cela frôle le ridicule.

Vous déclarez que Meilhen est hors agglomération mais ces habitants ne payent-ils pas de taxes au même titre que les autres ? Soyez logique et cohérent; ils en ont assez d’entendre toujours le même son de cloche.

A se sujet afin que vous puissiez dormir tranquille, je vous suggère de rédiger un arrêté municipal, stipulant « changement des panneaux agglomération les Mages, mise en place un devant le monument aux morts entrée village et la sortie agglomération derrière la mairie » cela règlerait votre manque de responsabilités et vous pourriez botter en touche en disant hors agglomération ce n’est pas moi, allez voir ailleurs si j'y suis.

Que fait votre 4ème adjoint responsable CLSPD, ancien officier de gendarmerie ? Est-il simplement payé pour faire prendre l’air à la voiture de fonction, à aller boire un coup chez les copains, ou uniquement à accompagner les gendarmes venant constater les dégâts après coup... et nous qui pensions, tout bêtement, que c'était pour faire de la prévention. Quels naïfs nous sommes tout de même.

N'ayant plus les 6 communes à charge, suite au passage au grand-agglo Alès, cela lui octroie une plus grande disponibilité pour améliorer le bien-être du village, ou alors plus de temps pour aller copiner et boire le café ou l’apéritif… ?

HONTE à lui

Permettez-moi de vous rappeler que ce n'est pas en occultant un problème qu'on peut le résoudre, la politique de l'autruche n'ayant jamais apporté de solution.

Tous les citoyens ont des droits et des devoirs, mais le maire, premier citoyen, encore plus, n'est-ce pas ? Les premiers ne doivent-ils pas toujours montrer l'exemple ?

Monsieur le Maire, il est encore temps d’agir !, les Mageois et entre autre las habitants de Meilhen pourront-ils espérer de votre part une prise en considération de leur situation, et surtout, des mesures rapides et concrètes mises en place pour y faire face ?

Pour toutes ces raisons,

Je fais appel à votre haute autorité et vous demande de prendre les mesures nécessaires afin que cesse cette situation qui n’a que trop duré, intolérable et aux risques incalculables.

Sans réponse rapide de votre part, ou si celle-ci était négative, nous entendons faire valoir nos droits auprès des instances compétentes.

En espérant, que vous serez attentif à notre demande, je vous prie d'agréer monsieur le maire l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Patrick MANCA                                                                             Mme Moreno Mekarbech Badra

Conseiller municipal constructif