Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2017

Monsieur le préfet du Gard

 

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

 

AVEC LES MAGEOIS POUR LES MAGEOIS

Patrick MANCA : conseiller municipal d’opposition

MAS SALLES, CHEMIN DU PIGEONNIER. 30960 LES MAGES

Tél : 04.66.61.63.22

Blog : http://pourlesmageoisaveclesmageois.blogs.midilibre.com/

Courriel : p.manca30@gmail.com

LETTRE OUVERTE

                                                                                                     Les Mages le 26 juin 2017

 

Monsieur le préfet du Gard,

Monsieur Didier LAUGA

10 Avenue Feuchères,

30000 Nîmes

 

Objet : Interpellation inscription d’enfants venant d’autres communes

Monsieur le Préfet du Gard,

J’ai l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance l’examen de la requête suivante.

Je me vois obligé de vous demander votre intervention, conformément au Code de l’Education Nationale Article L.212-8, L.442-13-1, R.212-21 à 23…, concernant la « Scolarisation d’un enfant dans une autre communes que celle de résidence ».

En effet mes différentes démarches, et notamment mon courrier émis auprès de M. le maire, en date du 2 mai 2017 (ci-joint en copie), comme à l'accoutumée sont restées sans réponse.

De fait, j’ai interpellé, en date du  1er juin 2017, lors du   conseil municipal, M. le maire, sur cette question importante, concernant les finances de notre petite commune, et les rentrées financières qui nous seraient un apport non négligeable. Voici la réponse qui m'a été faite, je cite en intégralité :

" Enfin, l'élu d'opposition intervient sur le courrier qu'il a adressé au Maire au sujet de la scolarisation d'élèves non résidents sur la commune qui fréquentent l'école des Mages. Selon lui, ils sont 37 et cela aurait un coût d'environ 15 000€ pour la commune. Il demande au Maire ce qu'il compte faire. Jean-Claude Paris lui répond que  lorsque la loi a été votée il y a une vingtaine d’années, les maires du canton se sont entendus pour ne rien réclamer de façon réciproque car c'est l’enfant qui compte. Cet accord dure depuis et il n'y a aucune raison de le remettre en cause."

Ceci étant retranscrit par le correspondant de la presse Midi-Libre, présent lors de notre conseil municipal sur son blog et parue dans la presse-papier du journal en question, plus le procès-verbal du conseil d’école en date du jeudi 22 juin 2017 du groupe scolaire Joliot-Curie, ci-joint.

Je ne vais pas épiloguer sur cette intervention qui est loin de refléter la réalité du moment, certes, cela étant basé sur un accord commun entre maires, mais il y a 20 ans de cela, les cantons ayant changé, les maires aussi cela me semble être totalement obsolète en l’état actuel.

Enfants extérieures

-Grand-Combe : 2

-Saint-Jean-De-Valériscle : 3

-Saint-Florent-Sur-Auzonnet : 6

-Saint-Ambroix : 9

-Rousson : 3

-Salindres : 1

-Pays inconnu : 7  ABERRATION

-Sablet ( 84 ) : 1

-Poteliéres : 1

-Le Martinet : 1

-Portes : 1

-laval—Pradel : 1

-Bouillargues : 1

Total 37 enfants de l’extérieur.

Petit rappel. Cette dépense étant obligatoire pour les communes, le changement ne mettrait aucunement en péril le financement et l’enfant ne serait aucunement mis en cause. Pourquoi, alors, se priver de cette rentrée d’argent légale, à l'heure où il n'y a pas de petites économies pour les communes ? Les contribuables Mageois n'ont pas à payer pour les autres !

De plus je porte à votre connaissance qu’aucune commission n'a été consultée et pourtant, je cite: « La dérogation est accordée ou refusée par le maire après avis de la commission consultative des inscriptions scolaires composée de représentants de la ville, de l’éducation nationale et des parents d’élèves… » Cette commission est totalement inexistante sur notre commune et seule la décision de M le maire, fait loi. Le 1er magistrat Mageois bafoue, une fois de plus, la démocratie locale.

Dans l’attente de votre réponse,

Veuillez agréer Monsieur le préfet, mes salutations distinguées.

Patrick MANCA

 

 

22/06/2017

Seul contre tous, mais "toujours la banane".

" IL EST FACILE DE SE TENIR AVEC LA FOULE, IL FAUT DU COURAGE POUR RESTER SEUL"

Gandhi

 

A mi-mandat mon état d’esprit reste toujours inébranlable, et comme le dit si bien le chanteur RENAUD « Toujours vivant, rassurez vous Toujours la banane, toujours debout. Il est pas né ou mal barré Le crétin qui voudra m'enterrer… qui voudrait m'remplacer. Je dois tout l'temps faire gaffe… »

Je ne finirai pas comme la chèvre de monsieur SEGUIN

Dès mon élection au conseil municipal, en mars 2014, je me suis placé dans une démarche d'opposition constructive : pas d'obstruction systématique (les procès-verbaux des conseils municipaux visibles en mairie sur demande sont là pour en témoigner!), mais de la vigilance concernant les dossiers municipaux. Mes priorités définies, j'ai toujours défendu les valeurs de démocratie et d'humanisme, sans hésiter à m'élever contre les projets contestables de la municipalité, mais toujours, preuves à l’appui, ne jamais affirmer sans prouver, telle a été la pierre angulaire de mes actions, pas de politique politicienne, on en a tous marre de ces façons ringardes d'agir que l'on connait depuis tant d'années.

A mi-mandat, donc, je rends compte à mes électeurs de ce qui compose mon bilan.

Suite à mes actions, la municipalité a été condamnée 3 fois par la Cour des Comptes, (la Cour des comptes a pour mission de s'assurer du bon emploi de l'argent public et d'en informer les citoyens selon l'article 47-2 de la Constitution)). 1 fois par le Tribunal Administratif pour prise illégale de terrain (affaire Bernard Pialat) en cours.

Une partie de mes interventions

- Affaire Milesi: spoliation de terrain par la municipalité…l'un de ces terrains a déjà été récupéré, ce qui permet à la famille de se lancer dans la construction.

             - Affaire Famille Gobert, orchestrée par le couple Paris-Orlandini pour satisfaire la volonté d’amis. (Menotté et mise en garde à vue, vive la concordance clamée par la majorité) blanchi heureuse FIN !.

-Affaire M. Frautzchy (déménagement par les services municipaux d’une cave privée avec camion et employés communaux !)

- Affaire Bernard MALISCHEWSKY, expropriation illégale de terrain, restitué en conseil municipal, mais pas encore signifié légalement à l’intéressé. Qu'attend-on à la mairie ?

- Lotissement Giambra

- Affaire Alia demande de goudronnage de chemin communal depuis plus de 15 ans et signifié par M. le maire comme étant privé ?.

- Affaire Maison en partage toujours d’actualité (l'enquête pour corruption est en cours…) à suivre

- Dossier rond-point de Meilhen

- Dossier Plan Communal de Sauvegarde. Plan obsolète selon les dires de la Préfecture

- Affaire du Roulet-Bas (Les Tronquises) éclairages

- Dossier du syndicat des eaux les Mages/Saint Jean à l’étude, donc à suivre !

- Demande d'embauche d'un service civique, sa mission en autres aurait été: la sécurité, le civisme. Cette création d'emploi a été refusée par la majorité, alors que cela n'aurait pas coûté un seul euro aux contribuables Mageois.

- Dossier sécurisation du Temple. Le bâtiment est utilisé alors que la mise en sécurité n'a toujours pas été effectuée…

Cette liste est loin d'être exhaustive, mais donne un bref aperçu des diverses actions que j'ai pu mener jusqu'à présent. Je continuerai donc avec la même détermination à faire entendre ma voix pour les trois années à-venir (élection municipal 2020), et à vous apporter en toute TRANSPARENCE et EQUITE l'information à laquelle vous avez droit et que la municipalité cherche à cacher derrière un rideau de fumée. Rien n'est simple, mais mon obstination est sans bornes, et je finirai par obtenir, par exemple, une clarification sur l'utilisation des emprunts, pour un montant total de 957 388 31€ émis par la municipalité. Le dossier est entre les mains du tribunal administratif.

Et oui je dérange. Le fait que M le maire se lève en conseil municipal pour déclarer la haine qu’il a envers ma personne en dit long, mais on ne peut assister à toutes ces manipulations sans réagir.

Un conseil, messieurs, dames, de la majorité: RESPECTEZ LA LEGALITE et vous verrez, on respire beaucoup mieux d'avoir le droit pour soi.

 

 Patrick MANCA

Conseiller municipal constructif

 

 

 

 



15/06/2017

Les Mages : les élus du département au village, une belle brochette juste avant les élections législatives …

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

Photo correspondant Midi-Libre :De gauche à droite : M.Orlandini 4éme adjoint, Mem Sans 1er adjointe, M.Verdier député sortant, M.Bouat président du Conseil Départemental, M.Paris maire des Mages, M.Vly Conseiller départemental du Canton, M.Giovinnazzo 2éme adjoint

  

Pourquoi mon coup de gueule.

 

Petit préambule : Ce qui m'a mis la puce à l’oreille, c’est l'article du journal le Midi-Libre qui dit : «Ils ont d'abord été accueillis en Mairie par Jean Claude Paris en présence  des membres du  conseil municipal ainsi que du conseiller départemental Jacky Valy. Une rencontre qui a permis d'évoquer plusieurs dossiers locaux qui leur tiennent à cœur… ».  je prends la plume, afin de ne pas être mis dans le même panier que les personnes concernées par l'article du journal, concernant le dossier "maisons en partage".                  

Où est le problème , direz-vous ?. Ces braves gens ont tout simplement oublié de convier à cette réunion le seul conseiller d'opposition, le seul qui aurait pu jouer une musique discordante, le seul qui aurait pu faire état d'incohérences, d'irrégularités, concernant le dossier de "maisons en partage", entre-autre ! Un exemple de plus de la démocratie selon notre maire. Vive la démocratie au pays des bisounours! Rappelons également que M.Bouat, après son élection en tant que président du département avait déclaré haut et fort " être un président du consensus". Aurait-il peur lui aussi du débat auquel il se refuse depuis plus de deux ans ? Mais j'oubliais, et Jacques Chirac est là pour me le rappeler "les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent". Pourquoi refuser un débat, ont-ils peur que la vérité apparaisse au grand jour ?

Il est assez surprenant de constater que le dossier maisons en partage réapparaisse, alors même qu’un lourd dossier PENAL est en cours de traitement au parquet d’Alès.

Qui était sur la photo du journal? .Il me semble que n’apparaissent que les personnes impliquées par les élections

M.Verdier député sortant, vient afficher son beau plumage, comme par hasard, vous avez dit bizarre,  juste avant les élections législatives, en présence du président du Conseil départemental surement venu lui aussi de sont beau plumage soutenir son camarade député (même famille politique).

De même que notre cher maire, maître de cérémonie, en présence de M.Valy, Conseiller du canton (ami intime de M.Paris), venu lui aussi sûrement soutenir la tambouille de politique politicienne et qui n'a jamais répondu à mon courrier.

Au milieu de ces élites que viennent faire M.Govinazzo et M.Orlandini.

On dirait deux mouches au milieu d’un verre de lait.

 

Conclusion :

« Je ne lâcherai rien »

 

Je ne permettrais pas que des élites GASPILLENT le patrimoine des Magois(es) pour satisfaire leur ego.

A suivre

 

Patrick MANCA

Conseiller municipal constructif