Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2017

LE COQ ET LE MANANT

Fable Mageoise

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

 

Maitre LE COQ gendarme de son poulailler

Règne fièrement au milieu de ses gallinacées.

Etant sûr de la puissance de son autorité

Il se trouva déconcerté

D'apprendre qu’à son insu il fut filmé.

Un manant, son ennemi, à ses dires, malintentionné,

Capta son discours accompagné de clichés,

Alors qu’il se trouvait

Dans un lieu qu’il disait privé,

Recevant à cette occasion une mignonette qu‘il comptait détourner.

Se croyant dés lors malmené

Il fit appel au sage son allié,

Criant haut et fort qu’ils se retrouvent souvent pour picorer.

Il lui narre à force de détails qu’il a été victime d’un impardonnable méfait,

Omettant, croyons le, de dire toute la vérité.

L’écoutant avec son impartial intérêt,

Le sage lui promis de rapidement enquêter.

Il ne fallut rien de plus au freluquet

Pour faire le beau et se rengorger.

C’est à tue-tête qu’il se mit à chanter

Que le manant grâce à lui allait être châtié.

Il fit croire aussi pouvoir prendre de la hauteur par le fait

Pour valider ainsi le bien fondé de ses visées.

Car le coq fait preuve de cupidité;

Il n’a pas peur de croire que personne ne peut le toucher.

Avec son air fier, il n’hésite pas à mépriser

Tous ceux qui ne pensent pas que son poulailler,

Sans lui, s’arrêtera de tourner.

Il ne voulu pas rabattre son caquet

Jusqu’à ce que le sage finit d’enquêter

La sentence fut sans ambigüité

Le coq est débouté,

Le manant n’a pas fauté.

C’est son ami le sage qui l’a décrété.

Le coup fut rude à tel point que le coq cessa de chanter.

Il reconnu, à son grand désarroi, qu’un coq jamais n’a volé

Ni pour prendre de la hauteur, ni pour s échapper.

 

Alors quelle morale à cette histoire allons-nous donner ?

Le coq a tort de croire que le soleil s’est levé pour l’entendre chanter

 Mépriser le manant, c’est mépriser les réalités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.