Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2017

Conseil municipal jeudi 20 avril 2017

 

ordre-du-jour-c-m.pdfconseiller municipal patrick manca 30960 les mages

Préambule :

Comme déjà annoncé lors de mes précédents comptes rendus, je ne donnerai ma position que sur les sujets intéressant tous les Mageois(e) ou dénoncerai, preuves à l'appui, les mensonges de la majorité. En effet certaines questions de l’ordre du jour, relèvent du bon sens et d’affaires courantes. Vous pouvez aussi constater que je vote avec la majorité quand cela reste dans la logique et ne suis pas dans l'opposition systématique comme ils veulent le faire croire. Bien présent je joue mon rôle d’élu constructif, défendant réellement les Mageois(es) et l’équité...et ce conseil est là pour en attester.

« Je ne lâcherai rien »

Conseil municipal bien terne malheureusement, 30 minutes seulement, montre en main, alors que nous débâtions sur les finances de la commune (voir plus bas). Comme à l’accoutumée, la messe était dite d’avance. Le paquet cadeau était déjà dans son emballage, hors de question de débattre sur le contenu du paquet. Vive la démocratie, JE PENSE POUR VOUS.

30 minutes pour lire le compte rendu du précédent conseil, et pour débattre du budget, on est des bons. De toute façon, IL pense pour nous. Lui, il sait ce qui est bon pour nous. Si on n'est pas d'accord, c'est qu'on n'a rien compris, nous Les Mages d'en bas.

A côté des "tout va bien" et "tout va mal", qui ne sont que des appréciations subjectives, il y a la réalité incontournable

  • S'attaquer aux données publiques est un droit, un devoir

Il est devenu clair que les obligations de transparence des communes, qui doivent publier un « état de la dette de leurs emprunts… » et le rendre accessible aux citoyens, ne sont remplies qu'à de très rares exceptions, soit parce que l'objectif d'être réélu se conjugue avec l'intérêt bien compris d'être transparent.

Je ne suis pas là pour noircir le tableau, mais tout simplement pour vous fournir l'Information, avec un grand I, dans une TRANSPARENCE TOTALE et solliciter votre analyse sur les dossiers que je porte à votre connaissance, dossiers qui sont de nature à intéresser toute la population mageoise: le budget primitif, les taxes communales, l’eau, l’assainissement…en fond grandement partie.

Doit-on parler des emprunts ou passer ce sujet sous silence ? et laisser la majorité vous communiquer ce qui l'arrange, et seulement ce qui l'arrange ? Remarquez qu'ils n'évoquent que très rarement le coût des travaux… pourquoi ? Sommes-nous trop NIAIS pour comprendre? Nous les Mages d'en bas.

Je ne m'élève point, évidemment, contre le fait d'emprunter, mais il faut le faire dans la mesure du raisonnable et ne pas vivre au-dessus de ses moyens, ce qui, malheureusement, est le cas de notre commune.

Mais, que sont devenus les 957 381 31€ empruntés, toujours sans réponse malgré la sommation de la CADA (Commission d'accès aux documents administratifs) de me les transmettre comme le stipule les lois en vigueur ? Voilà une question que chaque citoyen est en droit légitime de se poser. A quoi ont-ils servi ? Pourquoi y a-t-il un mur de silence pour répondre à cette question ? Pourquoi la commune emprunte-t-elle autant et envisage-t-elle d’emprunter 170 000€ de plus ? Avez-vous offert un chèque en blanc à la majorité lors des dernières élections ? Quoi qu'il en soit, cet argent c'est vous qui le rembourserez un jour ou l'autre. La moindre des choses serait de savoir à quoi il est utilisé, car je ne pense pas que la population des Mages soit composée de citoyens pour qui l'argent n'est pas une préoccupation de chaque instant.

Alors une fois de plus le Tribunal Administratif a été saisi afin d’exiger l’application des lois et entre autres la remise des documents relatifs aux emprunts. Quand ces documents me seront remis je les porterai à votre connaissance.

A suivre !

 

Tarifs, taxes et budgets à l'ordre du jour

 

Question 1 :  les tarifs communaux 2017. Ceux-ci restent inchangés : photocopie — fax :0,30€

Tarifs cimetière : concession simple : 150€ concession double : 300 € columbarium : 400€

Tarifs droits de place pour le marché : selon métrage, de 3€ à 5,50€ camion outillage : 60 € droit de place annuel : 10€ le m2                             

Assainissement : abonnement annuel : 15 € consommation : augmentation de 0,10€ . Le m3 passe de 0,55 € à 0,65 €.

Patrick MANCA : vote abstention, ne pouvant voter pour déjà 10% avait été appliqués en augmentation sur le m3 de l’eau en 2016 et voila encore plus 10%( la CADA à été saisie concernant les dossiers sur l’eau qui ne m'ont jamais été communiqués suite mes demandes incessantes. ?)

 

Question 2 : Les taxes communales

Demeurent inchangées elles aussi en 2017 taxe d'habitation : 5,83%  taxe foncier bâti : 4,67%  taxe foncier non bâti : 40,08%

Patrick MANCA : vote pour

Question 3 : Comptes de Gestion et comptes administratifs 2016

- Commune En fonctionnement : Dépenses : 941 649,10 € ; recettes : 1 333 176,02 € ;  solde = + 391 526,92 € En investissement : dépenses :253 617,69 € ; recettes :  210 735,85 € ; solde : - 42 881,84 €

- Assainissement En fonctionnement : dépenses : 128 181,47€ ; recettes : 155 531,04€ ; solde  : + 27 349,57 € En investissement : dépenses : 90 693,93 € ; recettes : 145 94,05 € ; solde : + 55 251,12 €

Patrick MANCA : vote contre

N’ayant pas connaissance des tenants et des aboutissants et surtout ou sont passés nos 957 381 31€ empruntés, pas de chèque en blanc

 

Question 4 : Budget primitif 2017

Budget primitif 2017 de la commune,  les dépenses et les recettes s'équilibrent à 1 183 904 € . En investissement celles-ci s'équilibrent  à 658 752 € .

Budget primitif 2017 assainissement de la commune  les dépenses et les recettes s'équilibrent à  164 094€. En investissement, celles-ci s'équilibrent à 164 730€

Patrick MANCA : vote contre

Le budget de la commune est donc bien insuffisant pour réellement aider la population. Certes, le taux d'imposition pour ce qui concerne la part communale augmente peu, mais ne solutionne pas le souci de notre développement à venir et céder pour l’€ symbolique un terrain de 7949m² n’honore pas la majorité à la vue de notre situation comptable.

« Là où il y a opacité, il ne peut y avoir de contrôle efficace, et, là où il n’y a pas de contrôle efficace, les comportements les plus opportunistes ne trouvent aucun rempart. »

 

Patrick MANCA

Conseiller municipal constructif

Les commentaires sont fermés.