Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/11/2016

Coup de gueule : La Marseillaise expliquée

 

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

J’ai mis une semaine à comprendre que faire semblant que nous sommes tous ensemble unis, n’est qu’un unanimisme de façade.

Le problème est de savoir comment chacun se positionne par rapport à cet hymne qui pour l’heure existe bel et bien dans la forme que l'on connait. Si on le chante comme une réminiscence du passé, en le voyant comme l’expression des événements d’une époque, il doit donc rester immuable: l’idée est recevable. Si on ne le chante pas, du fait qu’aujourd’hui plus qu’hier ses paroles sont guerrières et racistes : il y a de la réflexion. Si on le chante sans prêter la moindre attention au sens des paroles, par habitude, par réflexe pavlovien en quelque sorte, il y a un manque de réflexion et sans doute de maturité.

Révélateur d’une époque qui ne sait plus d’où elle vient ni qui elle est, les Mages n’y échappant pas

Question :

Quand nos élus chantent la Marseillaise, cela fait-il d'eux, pour autant, des citoyens respectables ? M. le maire, donneur de leçons, devrait déjà rassembler ses troupes lors de cet événement, avant de vouloir sermonner les autres. Au lieu de cela, M. le maire et les 5 ou 6 membres de sa majorité sur 18, présents ce jour là n’ont à la bouche que des mots-étendards : République, laïcité, liberté d’expression, dont ils semblent avoir perdu le sens

Que M. le maire arrête de s’approprier les initiatives des autres.

Je suis fier et heureux en tant qu’élu de l’initiative de Julie SANCHEZ enseignante  CM-1 au sein du groupe scolaire ‘ Joliot-Curie ‘  des mages respectant la circulaire, les valeurs de la république et l’inculquant à ses élèves. Un grand bravo.  

Que dit la circulaire du ministère de l’éducation nationale

Je cite :

« La Marseillaise doit désormais être apprise dès le CM1 » Une circulaire précise que «L'hymne national est appris et chanté par les enfants dans l'école et, chaque fois que possible, lors de manifestations commémoratives». et la mettant à l’honneur aux Mages le 11 novembre 2016 devant le monument aux morts, l’hymne National symbole de LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, mais aussi humaniste, ne peut être qu’honorer.

Quoi qu’on pense de la Révolution française et de ses nombreux travers, quoi qu’on pense de la République et de ses vices, la Marseillaise est un magnifique chant patriotique qui se doit d’être respecté… et surtout compris.

De l’indulgence toutefois, car pour beaucoup « ces mots ne sont que des sons » qu’on leur a plantés dans la tête. « Certes ; mais est-il de bonne pédagogie de faire comprendre à des jeunes que les mots ne sont que des sons, que des phrases entières peuvent être dites sans que l’intelligence y prenne la moindre part ? » (Albert Jacquard, généticien et essayiste).

 

A ces devoirs de commémorations, il conviendrait, à mon avis, d'ajouter la vie reprenant ses droits :

  • cultiver sa pensée critique, c'est-à-dire développer sa disposition à analyser attentivement une information avant de la tenir pour vraie. La pensée critique permet d'éviter de se faire trop rapidement une opinion ou de tirer des conclusions hâtives. Exemples :
    • prendre en compte les différents points de vue,
    • aller au-delà des apparences,
    • apprendre à raisonner correctement,
    • savoir détecter les sophismes et les raisonnements fallacieux,
    • ne pas tomber dans les pièges de la pensée…
    • se méfier des explications et des solutions toutes faites, trop simples.

Époque qui ne veut plus voir la réalité en face, époque amnésique qui ne sait plus d’où elle vient… Jusqu’où va-t-on descendre dans la stupidité et l’ignorance ?

Halte au hold-up sur l’Histoire par celles-là et ceux-là qui se vautrent dans leur confort de classe.

Gardons en tête que la démocratie suppose de pouvoir débattre,

Patrick MANCA

Conseiller municipal constructif

En politique, il faut savoir ce que lon veut. Quand on le sait, il faut le dire. Quand on la dit, il faut le faire. Churchill (Winston)

Les commentaires sont fermés.