Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2016

Dossier Rond-point lieu Meilhen 30960 LES MAGES

Projet Rond-point  : CCI01032016_0000.jpg

 

conseiller municipal patrick manca 30960 les mages

 

Les Mages le : 26 février 2016


Lettre ouverte


Objet : Rond-point lieu Meilhen 30960 LES MAGES

Monsieur le Sous-préfet d’Alès
Sous Préfecture
3 Boulevard Louis Blanc, 30100 Alès


Monsieur le Sous-Préfet,


J’ai l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance l’examen de la requête suivante.


Suite à un courrier rédigé par les Conseillers Départementaux du Gard, madame Chaulet et monsieur Valy en date du 27 juillet 2015, et qui m'était adressé, j'ai découvert qu’une décision avait été prise lors de la commission permanente du 9 juillet 2015, concernant l’expropriation de la famille Mermillod, lieu où doit être mis en place un projet d’aménagement d’un carrefour. Suite à un entretien avec un responsable du service Technique du Conseil départemental monsieur Baral, à ce sujet, j'ai appris qu'un projet de Rond-point au lieu-dit Meilhen, commune de 30960 Les mages serait à l'étude.


Tout semble indiquer que ce projet soit, bel et bien, la finalité, la volonté politique du département, puisque la délibération stipule je cite :


« parcelle C n°1114 de 924m² sur l’laquelle est implantée une maison d’habitation sur 2 niveaux en bon état d’entretien sur 100 m² au sol (destiné à être détruite)... ».


Il ma fallu beaucoup de persévérance, de sollicitations même auprès de la Présidence de la République, afin d’obtenir de réelles informations face à l'opacité des collectivités concernées.
Il semblerait que cela a porté ses fruits car j'ai reçu, en date du 17 février 2016, un courrier émanant du Conseil départemental.
Et c’est avec une très grande stupéfaction que j’apprends, je cite :


« que très prochainement, l’enquête publique préalable à la déclaration publique sera organisée par le préfet du Gard... ».

Vous comprendrez mon désarroi et mon interrogation sur le réel besoin d’un tel ouvrage, qui coûterait plus de 1 000 000 €. ? + 197 000€ déjà votés pour expropriation.


Alors que nous parlons d’un accord historique sur le réchauffement de notre planète, émission de C0², un rond-point en consomme énormément, certes quand cela est vital il ne faut pas hésiter, mais ici ce n'est pas le cas, d’autres possibilités existent.


J’attire votre attention, sur le fait qu'en ce lieu, un rond-point est un très très grand non sens. Pour affirmer cela je ne fais que m’appuyer sur les études, les recommandations de nos Ministères au travers notamment du « CEREMA ancien CERTU»
« Le rôle d’un rond-point étant principalement de gérer les flux de véhicules. ( source CERTU, devenu CEREMA, regroupant les ministères de l’écologie, des transports...)
« L'emploi du giratoire aux intersections, où le trafic voie principale / voie secondaire est très déséquilibré, ne correspond pas à une logique de fluidité sur l'axe principal, et peut entraîner des dysfonctionnements. Dans le cas de trafic fort sur voie principale, le flux principal s'écoule en continu sans laisser de créneaux pour les usagers secondaires, comme pour les piétons, d'ailleurs. Ce phénomène conduit quelquefois à implanter des feux pour interrompre le flux principal mais dénote en fait d'un mauvais choix pour la solution giratoire. Pour un giratoire à 4 branches, on peut considérer que les trafics sont déséquilibrés lorsque le trafic secondaire est inférieur à 20% du trafic principal. En tout état de cause, si le trafic principal est supérieur à 10 fois le trafic secondaire, le giratoire n'est vraisemblablement pas la solution ; c’est notre cas axe principal 15 000 véhicules/jour, 25 000 l’été, pas le cas Coussac/Meilhen /Barriére ou tout au plus 100 véhicules/jour. »


Certes la décision finale appartient au Conseil départemental, mais en l’état actuel des finances (quatre audits ont été lancés) les économies sont appréciables.


Outrepasser les conclusions du commissaire enquêteur, ce qui me semble être le cas, me parait être ANTI-DÉMOCRATIQUE, j’en resterai là.


Je tenais purement et simplement à vous le signaler


Je vous saurais gré Monsieur le Sous-préfet de me tenir informé de l’ouverture de l’enquête, afin que je puisse présenter mon avis, mes interrogations et propositions sur l’aménagement du carrefour.


Veuillez agréer Monsieur le Sous préfet, mes salutations distinguées.


Patrick MANCA
Conseiller municipal d’opposition

Les commentaires sont fermés.