Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/01/2016

Affaire famille PHILIPPOT LARNAC-OUEST

Monsieur le maire

        conseiller municipal patrick manca 30960 les mages       

      

Petit préambule : Mr Orlandini, responsable CLSPD, 4éme adjoint, a lui aussi botté en touche, et oui l’élève suit la même la voie que son maitre


Que dire d’un maire qui choisit de recevoir les personnes avec qui il a des connivences alors qu’il clame haut et fort je serai le maire...,


Je cite : vœux 2014
" Puis, faisant allusion aux échéances de mars 2014 : " Je suis candidat à la tête d'une liste d'union démocratique. La tolérance, le respect de l'autre, et la recherche du bien-être de notre collectivité seront le fil rouge de l'action qui nous guidera si vous nous faites confiance lors du prochain mandat."

ET
Vœux 2015 :
"Pour terminer, revenant sur les élections municipales 2014 qui ont vu la victoire de sa liste, il martela que:« Face à la haine, au mensonge, à la calomnie, vous avez fait le choix de la concorde, de la vérité, de la passion pour le territoire et l'amour pour son prochain. Quoi qu'il en soit, je continuerai à œuvrer pour notre village. Continuer pour protéger, rassembler, construire. Le faire avec audace pour aller plus loin "


Honte à lui, mensonge, mystificateur, doué d’une très grande mythomanie.


Mr le maire devrait plutôt employer le mot discorde, plus approprié
Mr le maire à eu 50 ans pour apprendre la politique politicienne on voit ses limites au niveau local.
En refusant de rencontrer Mr Philippot, avant tout citoyen mageois, M. le Maire montre que l'écoute et la réflexion des habitants de sa commune sont le cadet de ses soucis.


Nous voyons, là, preuve à l’appui, que des discours, des belles paroles d’enfumage médiatique, ne servent qu'à vous tromper, à vous berner vous, Mageois et Mageoises.
En effet cette personne, demandait une entrevue auprès du 1er magistrat de la commune afin de lui rapporter le fait qu’il venait de subir un accrochage avec un camion de la communauté de commune de Vivre en Cévennes et lui demander d’intervenir purement et simplement auprès de cette communauté.


Pourquoi donc ?


Rappel je cite Mr Philippot :
« Jeudi 15 octobre 2015.Vers 6H00 du matin en reculant au cours de leur travail les personnels de la communauté de communes de Vivre en Cévennes, heurtent avec leur camion l’aile avant de mon véhicule stationné en bas de chez moi, le bruit n’ayant interpellé je descends et quelle fut ma stupéfaction, de voir l’aile enfoncée. Malgré mon insistance le chauffeur ne reconnaît pas les faits et s'en va... »


Une plainte a été déposée.


Un banal accrochage qui tourne à un véritable cauchemar pour la famille Phlippot, qui devra payer de sa poche les dégâts causés au véhicule, alors que l’assurance aurait dû jouer son rôle, refusé par la communauté des communes de Vivre en Cévennes, et prendre en compte ce banal accident, donc d’établir un constat à l’amiable ?
Que dire d'un tel comportement, du mépris envers les citoyens, et d’une totale absence de dialogue.


A votre analyse.

A longueur d'année Mr le maire et sa majorité, nous invite à faire des propositions, annonce qu'il souhaite consulter mais en réalité il ne concerte qu'avec ses "amis".
Monsieur le maire martèle ses valeurs de respect, de transparence et d’intégrité depuis tellement longtemps, mais il est le premier à ne pas les honorer.
Que dire d’un maire qui n’en n’est pas à son 1er coup d’essai, rappelez-vous pendant la campagne avec un tract, il avait fustigé notamment la population :


Je cite :
« En un mot, il place cette campagne au niveau du ruisseau. Et bien non, Monsieur, nous ne vous accompagnerons pas sur ce chemin. Et s’il vous plaît, de vous y vautrer, faite le seul »
« Les Mageois et les Mageoise ne méritent pas cela »
Au passage, je m’inquiète de ceux qui le suivent dans cette voie, qui de ce fait deviennent ses complices »
« Je sais que vous ne pouvez vous laisser entrainer dans cette boue. Si vous avez quelques interrogations, n’hésitez pas à venir me rencontrer. »


Je rigole...Mr la maire


Et oui la liberté d’expression, le dialogue n’est pas de mise aux mages « aux pays des bisounours » la démocratie quesaquo ?, avoir une autre vision, d’autres idées ne plait pas à un maire se disant de surcroit communiste. Mr le maire avec de tels comportements, certains doivent se retourner dans leur tombe.


Où sont vos belles paroles de campagne, vos beaux discours répétés chaque année lors de vos vœux, en changeant simplement quelques mots, seriez-vous vidé de votre substance ?


Qui est-ce qui aujourd’hui traîne réellement le village dans la boue, si ce n'est pas vous Mr le maire, avec le total aval de votre majorité, en refusant de recevoir des citoyens, en expropriant les gens, en signant à la place d'autrui, maisons en partage, lotissement Giambra, Larnac, la dette, emprunts investis , il faudra bien vous en expliquer tôt ou tard Mr la maire, croyez moi.


Il ne s’agit pas de pavaner en faisant 1 minute de silence et en chantant la marseillaise, quand soit même on bafoue régulièrement les lois de la république que vous êtes sensé représenter en tant que 1er magistrat et en vous positionnant comme donneur de leçon.
Mr le maire, là où je vous rejoins, effectivement : ‘ Non ‘, je ne vous laisserai pas traîner dans la boue, dans la déchéance, l’immobilisme, l’archaïsme, notre village


-Oui vous m’aurez encore et encore, vous et votre équipe, sur le dos, jusqu’à ce que vous respectiez les lois de la république..., que cela vous plaise Mr le maire ou non.
-Oui, je suis véritablement en osmose avec mes convictions et intervient régulièrement auprès de ceux qui me le demandent sans aucune restriction de ma part.
-Oui je continuerai pour que dans notre village « Le vivre Ensemble » prenne véritablement sa signification.
-Oui, je continuerai pour que tout un chacun soit respecté et que nous soyons tous traités sur un pied d'égalité.


Un Maire est au service de l'intérêt général, non pas uniquement d’un clan de privilégiés…
Un Maire est le garant de la cohésion sociale
Que penser d'un maire dont les actes ont pour objet de diviser la population ?
Quand le maire refuse le dialogue citoyen !


Devons nous le laisser faire ?


Patrick MANCA
Conseiller municipal d’opposition

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.