Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2015

A mes collègues du Conseil Municipal


 

 

 

AVEC LES MAGEOIS POUR LES MAGEOIS

 

Patrick MANCA : conseiller municipal d’opposition

 

MAS SALLES, CHEMIN DU PIGEONNIER. 30960 LES MAGES

 

Tél : 04.66.61.63.22

 

                   Blog : http://pourlesmageoisaveclesmageois.blogs.midilibre.com/

 

       Courriel : p.manca30@gmail.com

 


 

LETTRE OUVERTE

 

A ses collègues

 

                                                                                 Les Mages le : 06 septembre 2015

 

A mes collègues du Conseil Municipal.

 

Si le vote émis le 23 mars 2014 par ceux qui ont suivi le maire est un vote de conviction, je ne leur en veux pas, ils apprendront à connaître l’homme à qui ils font encore confiance et nous nous retrouverons.

 

A ceux qui ont suivi, parce que menacés ou soudoyés, à ceux qui piaffaient d’impatience en attendant la place, ceux là n’ont droit qu’à mon mépris et seront tôt ou tard confrontés à la vindicte populaire comme leur maitre.

 

Car en effet, comment peut-on soutenir un tel homme quand on sait comment il se comporte ? Comment le soutenir quand on connaît son incompétence, son narcissisme, sa dévotion envers ceux qu’il pense puissants, son hypocrisie, sa grande mythomanie selon l’interlocuteur auquel il s’adresse ? Tout le monde peut le constater.

 

Alors pourquoi ?  

 

Comment, alors que les Mageois(es), qui ont moins de contacts avec lui, moins de possibilités de voir et de souffrir de sa manière d’agir, commencent à le connaître et les langues à se délier, les élus de sa majorité continuent-ils imperturbablement à le soutenir ?

 

Comment ne pas s’en apercevoir ?

 

Comment des élus qui ont soutenu un programme municipal avec la ferveur qu’ils ont mise à contacter les habitants de la commune, à leur affirmer que leurs attentes seraient prises en compte, peuvent-ils aujourd’hui se contenter de phrases creuses du genre,

 

Allocution Mr Paris lors des vœux 2015

 

« Pour terminer, revenant sur les élections municipales 2014 qui ont vu la victoire de sa liste, il martela que : « Face à la haine, au mensonge, à la calomnie, vous avez fait le choix de la concorde, de la vérité, de la passion pour le territoire et l'amour pour son prochain. Quoi qu'il en soit, je continuerai à œuvrer pour notre village. Continuer pour protéger, rassembler, construire. Le faire avec audace pour aller plus loin »

 

Les Mageois(es) jugeront

 

Alors c’est à vous, vous qui ne vous êtes jamais exprimés sur quoi que ce soit, si ce n’est me dénigrer..., pavaner, faire prendre l’air à votre stylo, écouter la messe dite par votre Gourou, qui à ce jour vous dirige tout droit dans un abîme d’où vous aurez du mal à sortir.

 

« Notre village a besoin de dialogue et de concertation » pensez-vous que nous appliquons cela ? Si oui, quand ?

 

Le dossier « MAISONS EN PARTAGE » en est un bel exemple en autres....

 

Savez-vous ce que vous risquez ?

 

Code pénal :

 

1. Les personnes poursuivies

 

« L’article 441-4, alinéa 3, vise toute personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public : au sein des collectivités territoriales peuvent ainsi être concernés le maire (ou le président) et tout élu disposant d’une délégation de fonction, ainsi que l’ensemble des agents. Si la personne poursuivie est un « simple » conseiller municipal, général ou régional dépourvu de délégation, le faux en écriture publique restera punissable, mais sur le fondement de l’article 441-4, 1er alinéa, qui prévoit des peines (légèrement) moins graves : dix ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende ».

 

Si je suis un menteur, Mr Paris et consorts, notamment Mr Orlandini, peuvent porter plainte pour, je cite :

 

« Diffusion de fausses informations »

 

En auront-ils le courage et vous ?

 

Qu’ils vous attestent par écrit que tout cela n’est, ni plus ni moins, qu’un tissu de mensonges, que tout va bien dans un village où il fait bon vivre au pays des bisounours et qu’ils vous signent leurs dires ?

 

En ce qui me concerne l’équipe Paris ne me déstabilisera pas et d’autres affaires verront le jour, toutes aussi croustillantes...

 

A bon entendeur salut

 

Je vais clôturer ce courrier en rappelant les valeurs républicaines de notre beau pays et si certains ont oublié ce que cela veut dire. Mr Paris devrait avoir en mémoire, lui le communiste averti(50 ans de pouvoir seul irriguent mal le cerveau et on en voit malheureusement le résultat), ces trois mots suffiront :

 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ,

 

Respectueusement et démocratiquement,

 

Patrick MANCA

 

Conseiller municipal d’opposition et fier de l’être

 

1984 de George Orwell

               A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire

 

 

Les commentaires sont fermés.